Une vitrine du Pays de Caux
Lycée Agricole & Agroalimentaire

Une vitrine du Pays de Caux

Dernière mise à jour le 09/09/2021

Une exploitation agricole typique de sa petite région : le pays de Caux

L’exploitation Agricole du site d’Yvetot est de type polyculture-élevage sur un foncier de 103ha. Il est réparti de la façon suivante : des cultures industrielles : blé, betteraves sucrières et lin et des cultures associées à l’atelier élevage constituées de féverole, luzerne, maïs ensilage et Prairies permanentes.

Assolement de la campagne 2012-2013 (en Ha de la SAU)

Assolement de la campagne 2012-2013 (en Ha de la SAU)

L’exploitation emploie cinq personnes à temps plein.  Mr Arnaud Izabelle directeur et 4 salariés : Xavier (bovins lait et viande), Alain (cultures, volailles), Pascal (ovins, polyvalence), et Jeremy (il s’occupe des mini-stages sur l’exploitation à mi-temps).

Des ateliers diversifiés en élevage

Un atelier laitier

Cheptel et équipements

Une moyenne de 100 VL présentes sur la campagne laitière

2 races :

  • Prim’Holstein (60% des VL)
  • Normande (40% des VL)

Lycée agricole d'Yvetot - Atelier laitier de l'exploitation agricole. Une trentaine de génisses par classe d'âge sont élevées pour le renouvèlement du troupeau laitier. Le Quota laitier en 2011 de 305 551 L à 43,9‰ de MG plus Obtention de quota en 2013 à hauteur de 75 000 litres et 5000 litres à titre payant soit un quota total de 380 000 litres et vente directe de 12 811 L.

Les génisses : Elles sont inséminées lorsqu’elles atteignent un poids minimum de 400 kg avec un âge minimum de 15 mois pour les Prim’Holsteins et 18 mois pour les Normandes.

Un diagnostic de gestation est réalisé sur toutes les VL et les génisses (échographie à partir du 35e jour après l’IA.) Ce suivi de fécondité est réalisé par le cabinet vétérinaire d’Yvetot avec qui l’exploitation a une convention annuelle.

L’alimentation

Veaux : du sevrage à 3 mois (soit environ 100kg) consomment du lait entier ou poudre de lait.

Dès le premier  mois, utilisation de flocons avec incorporation d’aliment 1er âge au 3ème mois ; foin ou paille à volonté.

Génisses avec des rations distinctes :

  • du sevrage à 8 mois (mâles et femelles ensemble)
  • de 6-8 mois à 1 an
  • de + 1 an jusqu’au vêlage ; ex. pâturage d’avril à fin octobre, la ration hivernale 2012 sera constituée d’ensilage, de luzerne, de pulpes sèches et de concentré fermier.

VL : Ration de base hivernale constituée :

  • ensilage de maïs, foin de luzerne et de RGA
  • concentrés azotés,concentrés de production
  • minéraux

La ration de base estivale est constituée d’herbe au pâturage, de foin et d’ensilage de maïs pour compléter la production d’herbe. Le concentré est ajusté en fonction des aliments grossiers distribués.

Niveau d’étable moyen est de 8 000 kg à 41,5 g/l  de TB et 34,5 g/l DE TP.

Un atelier avicole

Animaux et équipements

Le premier bâtiment a été construit en 1990, pour une surface d’élevage de 400 m2 et un accueil d’environ 4500 volatiles. En 2011 création d’un poulailler de 220 m2 pour environ 2 500 volatiles environ, pour répondre à la demande croissante des acheteurs.

Le bon fonctionnement de l’atelier nécessite environ 1500 heures de travail annuel, la vente auprès des particuliers correspond à 75% du temps passé.

Dans l’année 17 000 à 18 000 animaux seront vendus, une bande de poulets et pintades tous les 4 mois environ (par bande, environ 3500 poulets et 700 à 1000 pintades pour le 1er poulailler et 2500 poulets pour le 2ème).

Conduite des bandes de volailles

Les animaux sont achetés à un jour. Jusqu’à l’âge de 3 semaines, les poussins doivent bénéficier d’une température de 27 degrés dans le bâtiment (chauffage au gaz). Ils sont vendus à l’âge de 97 à 100 jours. (En fin de cycle, poids moyen des poulets : 3kg, pintades : 2,1 kg). Un parcours de 10 000 m2 est utilisé dès l’âge de 6 semaines. Entre les 3 bandes il est nécessaire de pratiquer un vide sanitaire de 2 à 3 semaines. La totalité des animaux sont vendus aux particuliers (vivants ou PAC).

Alimentation

L’alimentation est automatisée.
Les aliments utilisés sont constitués de 75% de céréales + tourteaux de colza et de soja + minéraux et vitamines, auquel s’ajoute du blé écrasé produit sur l’exploitation. Un aliment de démarrage est utilisé jusqu’à l’âge de 3 semaines. L’indice de consommation varie de 3,9 à 4,3.

Santé – Aspects sanitaires

A leur arrivée, les poussins sont vaccinés contre la maladie de Newcastle. A j+25, ils sont vaccinés contre la maladie de Gumboro puis sont vermifugés lors de la mise en pleine air.

Récapitulatif des résultats en 2011
Nombre d'animaux vendus 15 293
Aliment acheté 162 500 kg
Coût aliment / aL vendu 3,15€
Frais d'élevage / aL 2,47€
Prix moyen à la vente 8,01€
Marge nette / aL 2,38€

Un atelier ovin

L’Atelier a démarré en avril 2007. L’effectif moyen est d’une soixantaine de brebis (effectif non stabilisé) et de 2 béliers. La race est l’Ile de France.

Reproduction
Agnelage année 2011 En 2011 En 2012
Nombre de brebis mises à la reproduction 42 52
Nomrbe d'agnelage 64 49
Nombre d'agneaux nés 105 87
Nombre d'agneaux morts 14 20
Agneaux élevée/brebis 2,16 1,36
Nombre d'agneaux/agnelage 1,64 1,77
Nombre d'agneaux vivant/agnelage 1,42 1,36
% de perte en brebis 7,5 5,7
% de perte en agneaux 15,3 22,9
% de brebis ayant agnelé 2 fois 68,4 0
Alimentation

Pour les mères, l’alimentation est constituée principalement de maïs ensilage, de concentrés fermiers, de foin et de paille. Pour les agneaux,  du foin, paille et aliment croissance. En période estivale la ration est constituée d’herbe au pâturage.

Pédagogie

Un mini stage sur l’exploitation est effectué par l’ensemble des lycéens (environ 180 élèves/an) avec une durée moyenne de 3 jours. Un écrit ou un oral est demandé à la fin de leur stage selon les travaux effectués.  Les partenariats avec le CFPPA et CFA sont nombreux surtout en ce qui concerne l’atelier ovin (parage, tonte…) et l’entretien et l’utilisation du matériel agricole. De plus l’exploitation accueille de nombreux établissements de la maternelle au collège pour une découverte de la ferme.

Fait le 17/12/2013

Presentation de l'exploiation agricole

Télécharger le projet d'exploitation agricole 2013-2018